Le Blog de Delphine et Yohan

J+47

Bébé surprise n°2, c'est parti !


Mon quotidien
Jeudi 26 avril 2018
Signe astrologique
Patience
Douleurs et peur
Ventre différent
Douleurs abdominales
Prénoms
Chambre
Coocooning
Prolongation
Contractions
Fêtes 2017
Des coups confirmés !
Un peu de repos mais pas assez
Résultat trisomie 21
Dépistage
Les premières semaines
2 septembre 2017 - Confirmation
23 août 2017 - Confidence
Envie d'un deuxième enfant

Mes rendez-vous
Huitième rdv médical
Préparation - rappel respiration
Préparation en piscine
Septième rendez-vous médical
Sixième rdv médical
Cinquième rdv médical
Test Glucose
Quatrième rdv médical
Troisième rdv médical
Deuxième rdv médical
Premier rdv médical

Les échographies
Troisième échographie
Deuxième échographie
Première échographie

Le jour J
Jour J - Vendredi 27 avril 2018 (3)
Jour J - Vendredi 27 avril 2018 (2)
Jour J - Vendredi 27 avril 2018 (1)

Divers
Belly painting


Jour J - Vendredi 27 avril 2018 (3)
Nouvel examen pour voir si la dilatation a suivi son cours.
Et bien oui : on m'annonce que j'en suis à 5. Passer de 2 à 5 en 1h ! Je suis ravie. Je demande donc à avoir la péridurale et 15 minutes plus tard, les anesthésistes arrivent pour me soulager. Il me faut encore gérer quelques contractions douloureuses le temps de la pause de l'anesthésie. La sage femme me prête gentiment sa main mais j'essaie de ne pas la lui "broyer". On m'explique ensuite le fonctionnement de la petite poire que je dois activer en cas de ressenti douloureux afin de réinjecter une dose anesthésiante (et effectivement c'est utile et efficace).

A 11h30 je suis à dilatation complète. 5 à 10 en une heure, non mais c'est le bonheur ! Je confirme que ça va plus vite pour un deuxième bébé. Nous nous regardons avec le futur papa et nous savons que nous verrons bientôt le visage de notre bébé. D'après la sage femme, qu'il s'agisse d'une fille ou d'un garçon, on me promet un bébé chevelu! Nous attendons maintenant que la descente dans le bassin se fasse tranquillement. Et même si je n'ai plus mal, je sens à chaque contraction que bébé appuie bien en bas.

12h30 : premier essai de poussée pour voir comment je me débrouille. Apparemment pas trop mal si ce n'est qu'il faudrait que j'ai plus de sensation en bas. La sage femme se laisse une autre heure pour laisser faire la descente. Mais savoir que la délivrance est proche, je suis prise de crispations par moment sur la table que je ne peux pas vraiment contrôler. Alors j'écoute un peu de musique pour tenter de relâcher les muscles et de faire baisser cette tension qui est est en fait une tension positive.

13h30 : deuxième essai. Bébé n'est vraiment pas loin mais on attend encore jusqu'à 14h15-30 maximum.

13h50 : le capteur du monitoring ne réagit plus vraiment comme le veut la sage femme. Alors elle décide de s'installer tranquillement. A la prochaine contraction, j'ai pour mission de pousser pour cette fois faire vraiment sortir mon bébé. Après quelques secondes, on me dit d'arrêter. La tête est déjà sortie. Papa jette un œil et confirme.
Puis on me demande de repousser pour faire passer les épaules. En quelques secondes, c'est fait. En réalité je fournis peu d'efforts.

14h01 : à la troisième et dernière poussée, mon bébé est sorti et je peux venir l'attraper entre mes jambes. Avant même de demander le sexe, nous découvrons une petite tête couverte de cheveux bruns. La sage femme n'avait pas menti. Bébé pousse de jolis cris. Le cordon ombilical est assez court et la sage femme s'excuse auprès du papa de devoir le couper elle-même. Puis papa a pour mission de regarder ce qu'il se cache entre les petites jambes recroquevillées du petit être que je viens de mettre au monde. Il annonce de vive voix que nous avons une FILLE ! De petites larmes caressent mes joues et j'observe ma deuxième princesse, blottie contre moi en peau à peau.

S'en suivront la pesée, la mesure, le shampoing, la vérification du tonus etc...
Nous voilà donc parents de Maïlyne, 51cm, 3kg360 et nous sommes comblés de bonheur.

Message déposé le 07.06.2018 à 16:18 - Commentaires (0)


Jour J - Vendredi 27 avril 2018 (2)
7h30 : Nous arrivons devant la porte des urgences avec la grande inscription rouge "Urgences gynécologiques / Maternité" qui me fait bien prendre conscience que je vais vivre la vraie dernière ligne droite de ma grossesse.
Une fois passés l'enregistrement, le passage aux toilettes pour la dernière analyse, la prise de tension et la pesée, nous sommes conduits en salle d'attente où nous restons 25 minutes (heure des transmissions oblige).
Puis nous sommes pris en charge par une jeune et jolie sage femme brune (je repérerai son prénom un peu plus tard : Carole).
Le premier examen révèle que le col est ouvert à 2. La sage femme installe le monitoring et vient nous revoir dans 1h.
Mais vers 8h15, alors que j'essaie d'appliquer la respiration abdominale pour gérer une contraction, la poche des eaux se rompt d'elle même, laissant échapper un flux de liquide chaud sur la table d'examen. Je dis à mon cher et tendre que ça coule entre mes jambes et je lui dis de sonner pour prévenir Carole. Celle-ci arrive et recontrôle le col qui n'a pas bougé. Elle me dit qu'avec la rupture de la poche, je ne rentrerai pas à la maison. Je suis remise au propre puis c'est reparti pour 1h d'attente.

9h20 : col toujours à 2 mais un peu plus larges... Elle me propose de faire une petite manipulation pas très agréable pour accélérer la dilatation. Je l'accepte et je prends en plus la petite dose de granules homéo prescrite par Céline qui a aussi pour but de faciliter le travail. Puis je suis incitée à reprendre mes affaire et à aller marcher aux alentours de l'hôpital avec pour consigne de revenir dans 1h.
Nous descendons d'abord à la caféteria pour boire une petite boisson chaude mais à peine assise et voilà que du liquide continue à s'écouler. Je me retrouve avec le pantalon trempé. Heureusement ça n'a pas traversé et coulé par tout par terre. Je suis tout de même dans une situation bien inconfortable : je peux le dire : c'est comme si j'avais fait un très gros pipi dans ma culotte ! Je prie papa de retourner aux toilettes de la maternité pour que je puisse me changer.
Et je pars marcher dehors, faisant des allers et retours devant la porte des urgences. Les contractions sont très rapprochées et deviennent de plus en plus difficiles à gérer si bien que je commence à me plaindre ouvertement et bruyamment de la douleur sous le regard impuissant de papa qui me communique le temps restant.

A 10h15 je lui dis qu'on va y retourner parce que ça fait vraiment mal. Je me tiens à la rampe dans le couloir, essayant cette fois de ne pas faire trop de bruit. Carole arrive et nous conduit directement en salle d'accouchement car les autres salles de pré-travail ont toutes été occupées en peu de temps.

Je m'arrête là pour cette deuxième étape. Je réserve le récit final pour un autre message.


Message déposé le 23.05.2018 à 14:47 - Commentaires (0)


Jour J - Vendredi 27 avril 2018 (1)
1h30 : je me lève péniblement pour aller aux toilettes. Des traces rouges un peu épaisses restent. Aussitôt je me dis que ce n'est pas normal et que quelque chose a changé. Je pense à la perte du bouchon muqueux sans en être certaine. Je remonte dans notre chambre et réveille mon chéri pour le lui dire. Avec sa tête endormie il me dit aussi que c'est ça et qu'il faut attendre et surveiller. Bon ok, alors j'essaie de me rendormir.

3h : deuxième trajet pour les toilettes. Pas de changement. Et il faut retrouver le sommeil entre deux remontées acides...

4h45 : je me "réveille" avec le ventre qui contracte et qui commence à faire mal. Sur mon portable je regarde l'intervalle entre les contractions. Ce sont bien celles qui sont douloureuses, je les reconnais sans problème pour cette deuxième grossesse. A 5h30 je me lève avec mes affaires en main dans le but de m'habiller et de réveiller papa mais il m'entend de lui-même et me demande ce que je fais.
Je lui réponds :
"Mon chéri, je crois que tu ne vas pas aller travailler aujourd'hui, ça fait 1h que je souffle dans le lit !"
Il rétorque :
"Ah !"
Je ne traîne pas pour m'habiller, je rassemble les dernières nécessités (pommade allaitement, coussin), et je décide d'avaler un petit gâteau histoire d'avoir au moins quelque chose dans le ventre en prévision d'une période de travail plus ou moins longue. Je passe un coup de fil à mamie Cathy pour l'avertir que nous nous préparons car tu sembles vouloir arriver ce jour.

6h05 : je réveille la grande Eleanna qui sur le coup ne comprend pas trop pourquoi il faut se lever et aller chez mamie de bonne heure.

6h25 : tout le monde monte en voiture. Je sais au fond de moi que je ne reviendrai pas à la maison avant quelques jours et que notre rencontre est désormais plus proche que jamais. Je souffle aussi bien que possible en pensant aux cours de préparation avec Céline. Heureusement à cette heure-ci le trafic est fluide et sur l'autoroute ça va un peu plus vite.

7h : arrivée chez mamie qui nous attendait de pied ferme. Eleanna est bien réveillée maintenant et est contente de la voir. Mamie lui prépare son biberon, j'ai le temps de me poser 10 minutes, de faire un gros bisou à mon aînée avec la petite larme qui coule de devoir la laisser ; et nous voilà partis à la maternité à 6 minutes de là.

Fin de la Première partie / Récit à suivre...
Message déposé le 04.05.2018 à 11:01 - Commentaires (0)


Jeudi 26 avril 2018
Mamie Cathy est restée dormir à la maison pour m'aider à s'occuper de ta grande sœur car je dois bien l'avouer, je me traîne de plus en plus et mon ventre durcit presque à chaque mouvement. Je l'aide tout de même à faire quelques cartons mais ma contribution est vite limitée.
Le soir je suis très fatiguée et même allongée, je sens que tu bouges moins alors je guette un petit signe pour être sûre que tu vas bien.
A la fin du repas, nous parlons avec papa de la possible influence de la pleine lune qui arrive le lundi 30 avril. Je lui dis aussi qu'Eleanna est arrivée avec 10 jours d'avance. Nous décomptons le nombre de jours qui nous séparent de mon terme et nous arrivons pile à 10. En rigolant, papa me dit que c'est pour cette nuit.
Il ne croyait pas si bien dire...
Message déposé le 04.05.2018 à 10:40 - Commentaires (0)


Signe astrologique
Le suspense plane sur la date de ton arrivée et sur le fait que sois fille ou garçon.
Mais une chose est sûre : tu seras un bébé né sous le signe du Taureau, comme ta maman !
Est-ce rassurant ou pas ? Nous le verrons bien.

Message déposé le 24.04.2018 à 21:41 - Commentaires (1)


Patience
Lundi 23 avril 2018 : j'entre dans la 39 SA et aucun signe de ton arrivée si ce n'est que tu appuies encore davantage sur ma vessie. Je sens même quelques petites "décharges" en bas. Chacun de tes mouvements me rappelle encore un peu plus que notre rencontre est proche. Je ne compte plus les allers et retours au WC la journée et la nuit désormais je peux me lever deux fois. Difficile de se lever du lit, de descendre les escaliers tout en me retenant, remonter se coucher et ensuite se rendormir.
Papa et moi faisons preuve de patience. C'est sans doute plus facile pour moi car j'aime sentir tes petits coups et admirer les vagues sur mon ventre ; je sais que tout cela va définitivement prendre fin. En revanche, papa, moins patient que moi, a hâte de te voir. Mais moi aussi rassure-toi ! J'espère juste avoir le temps d'aller s'installer chez mamie Cathy le week-end prochain pour que nous soyons plus prêts de l'hôpital et que ta sœur soit déjà sur place pour être gardée. Je serai plus sereine pour tout le monde. Alors je reste tranquillement sur le canapé à regarder la télé ou à me somnoler au calme.
Patience, patience et encore patience...
Message déposé le 24.04.2018 à 21:35 - Commentaires (0)


Huitième rdv médical
Mercredi 11 avril 2018

Maman dépose ta grande soeur chez mamie Cathy : pas de nounou aujourd'hui car je pense ne pas être à l'heure pour pouvoir la récupérer.
Je me rends ensuite à l'hôpital, bien en avance comme d'habitude. J'ai la chance de trouver une place assez rapidement.
Je retire mon bon de consultation et vais directement à la cafétéria pour m'acheter un encas en prévision d'un éventuel retard important (mon rdv est à 11h mais si ça traîne trop, j'aurai de quoi remplir mon estomac).

Finalement, je suis appelée à 11h20 par une jeune sage femme sympathique qui me demande tout de suite comment je vais.
Assises toutes les deux au bureau, elle refait le point sur les dernières analyses et la dernière échographie. Elle prend bien en note la présence de ce fichu calcul. Puis elle passe à l'examen : le plus important pour moi car je veux savoir où le col en est.
Niveau tension : 12,7 = impeccable.
Niveau position bébé : toujours tête bien en bas, coeur qui bat = impeccable.
Niveau col : un peu raccourci, tête de bébé qui appuie mais bien fermé, pas de doigt qui passe = impeccable.
Elle me dit donc qu'a priori ce n'est pas pour tout de suite sauf si les contractions que j'ai accélèrent l'ouverture du passage.
Niveau poids : 90kg (+7) = impeccable.

Je ressors sereine, transmets les nouvelles à ton papa et on se dit que maintenant, il n'y a plus qu'à attendre ta venue. Chaque jour qui passe nous en rapproche un peu plus...
Message déposé le 16.04.2018 à 09:41 - Commentaires (0)


Douleurs et peur
Ce vendredi 16 mars, papa a reporté sa journée de congé qu'il avait prise à l'origine pour l'échographie. Nous en profitons pour aller manger au restaurant pour tester ce nouvel établissement proposant un buffet à volonté de cuisine traditionnelle. Nous ne sommes pas déçus et nous sortons repus.
Oui mais si j'avais su ce qui allait suivre, j'aurai sans doute fait plus attention.
Les douleurs abdominales du calcul ne m'ont pas quittées du week-end. A un point que me baisser ou juste adopter une position classique s'avère compliqué, j'en verse même quelques larmes ce qui est assez rare pour les bobos.
Le lundi matin, je décide de joindre mon médecin traitant avant la case éventuelle "Urgences". J'ai tellement peur que si je me rends à l'hôpital, on me dise qu'il faut opérer d'urgence et qu'ainsi les médecins soient obligés de te sortir, ce qui ne serait pas un drame en soi vu le stade de la grossesse, mais je préférerai tout de même que tu profites encore un peu.
Le médecin me rappellera dans l'après-midi, mes larmes de stress refont surface. Mais il me rassure et me dit qu'on fera le point après la naissance. En attendant, les préconisations sont : la cure de 6 spasfons quotidiens pendant 15 jours, boire beaucoup d'eau et éviter les aliments gras (privilégier cuisson vapeur et à l'eau). Je me plie donc à ces conseils. Heureusement que je suis à la fin de la grossesse parce que se priver de chocolat etc pendant 9 mois, comment dire, j'aurai eu du mal.
Aujourd'hui, 11 avril 2018, je dois reconnaître que les douleurs sont moins intenses. Mais les grands repas de famille ou les repas lours (Pâques par exemple) me laissent quelques "séquelles" après.
Alors au quotidien j'essaie de faire attention lors des repas mais je n'ai pas renoncé totalement aux petits plaisirs sucrés. Gourmandise quand tu me tiens !
Message déposé le 11.04.2018 à 20:38 - Commentaires (0)


Préparation - rappel respiration
Vendredi 16 mars 2018

Dernier rdv de cette "semaine médicale".
Je me rends cette fois au cabinet de Céline afin de faire une petite piqûre de rappel sur l'importance de la respiration avant et pendant l'accouchement. Nous sommes 5 mamans, je suis la seule ayant déjà vécu une naissance. Je suis donc mise à contribution pour témoigner de mon expérience du 11 octobre 2015 lorsque ta grande sœur est venue au monde.
Nous faisons aussi le point sur les différentes positions et exercices possibles à faire avec le gros ballon. Je retrouve la position que j'ai adoptée le jour J, assise à faire des ronds. Je sais et je confirme que, pour l'instant en tout cas, la position avec le ballon en arrière m'est insupportable. Nous verrons pour toi si j'ai le temps et si j'ai besoin de solliciter ce moyen pour accélérer le travail.
Message déposé le 11.04.2018 à 20:19 - Commentaires (0)


Préparation en piscine
Jeudi 15 mars 2018

Je me rends à ma première séance de préparation à la naissance version aquatique organisée par ma super sage femme Céline. Au lieu de refaire toutes les séances liées à une première grossesse, elle propose cela aux femmes déjà mamans.
Pour cette séance, nous sommes un petit groupe de 7 mamans. Je suis la petite nouvelle, les autres femmes approchent de leur dernière séance. Je découvre les exercices au fur et à mesure. On alterne exercices avec les frites, ou d'apnée pour gérer la respiration, ou d'étirements pour favoriser les mouvements du bassin puis à la fin le petit moment de relaxation bien méritée : le "petit train" de futures mamans. Céline nous place les unes derrière les autres à l'aide des frites, oreilles dans l'eau, on ferme les yeux et on pratique la respiration abdominale. Je trouve cela super sympa : un moment de vide et de détente pendant 10 minutes.
Au total ce sont 5 séances que je dois suivre, chaque jeudi jusqu'au 12 avril. Et à chaque petit train, tu es le bébé spécialiste pour faire des vagues que le maître nageur et Céline apprécient d'admirer grâce au maillot de bain 2 pièces.
La séance se termine par la bonne douche chaude et une bonne fatigue l'après-midi qui impose souvent un petit moment de sieste.
En tout cas c'est une bonne expérience pour cette deuxième grossesse.
Message déposé le 11.04.2018 à 20:13 - Commentaires (0)


Troisième échographie
Mercredi 14 mars 2018

33SA + 2jours.
Voici le moment venu de notre dernier rdv d'échographie pour admirer ta petite frimousse. Malheureusement, je m'y rends seule car ton papa nous représente à un enterrement. Je suis évidemment un peu déçue mais les aléas de la vie parfois ne nous laissent pas le choix. Au moins papa n'aura pas la tentation de regarder entre tes jambes pour essayer d'y distinguer quelque chose qui gâcherait la surprise.

Bien sûr je patiente au moins 30 minutes avant d'entrer dans la salle d'examen. Tu es bien installé tête en bas, dos positionné à gauche. Le Docteur essaie de faire de jolis clichés de ton profil mais contrairement aux autres rdv, tu n'es pas coopératif pour changer de position. Alors elle me fait tourner sur le côté à gauche puis me remet sur le ventre, elle appuie avec la sonde dans l'espoir d'avoir un meilleur angle mais non. Après plusieurs tentatives, on se résout à ne pas avoir de cliché en 3D. Elle poursuit "l'exploration" avec le cœur, la colonne vertébrale, le placenta etc.
Bilan : tout va bien et le poids estimé à ce stade est dans la norme. Quant au col, il n'a pas bougé, long et fermé. Je suis rassurée aussi de ce côté là.

En revanche, la moins bonne nouvelle est celle de la présence d'un calcul à la vésicule biliaire. Le médecin traitant avait en effet préconisé la vérification lors de cette échographie et voilà que la suspicion est confirmée. Nous connaissons donc maintenant l'origine des douleurs abdominales que je ressentais. Il est de toute façon difficile de traiter cela pendant la grossesse donc il faudra refaire un point après ta naissance. Le tout est de pouvoir soulager les douleurs parfois très intenses que je ressens.
En attendant, en sortant du rdv, je me presse pour donner de tes nouvelles à papa qui est aussi content que tout aille bien.
Message déposé le 11.04.2018 à 20:00 - Commentaires (0)


Septième rendez-vous médical
Lundi 12 mars 2018

J'entre dans la 33ème semaine aménorrhée. Le suivi bascule donc à l'hôpital avec les sage-femmes. J'ai rdv à 8h comme ça je me dis que je passerai rapidement sans trop attendre. Mouai mais même à cette heure-ci on attend ! J'arrive à 7h45, je suis la seule à prendre mon bon de consultation et je me rends dans la salle d'attente concernée. Je vois défiler les minutes : 8h10, 15 etc. Je suis finalement appelée vers 8h20, la sage-femme me présente ses excuses, elle devait déposer sa fille à l'école, bon d'accord.

Elle reprend toutes mes analyses et le dossier qu'elle a de ma première grossesse. Cela prend finalement pas mal de temps pour rentrer les données sur son fichier informatique.
Nous en arrivons à l'examen : tension bonne, hauteur utérine aussi. Elle vérifie la position du bébé sur son petit échographe : tête en bas et dos à gauche. Je demande en plus un examen du col pour savoir s'il a évolué dans le mauvais sens. Me voilà rassurée car il est bien fermé et la tête de bébé ne le sollicite pas encore.
Du coup je ressors sereine vers 9h30.
Prochain rdv de contrôle le 11 avril, ce sera normalement le dernier avant l'accouchement qui se rapproche.
Message déposé le 26.03.2018 à 15:43 - Commentaires (0)


Belly painting
S'il y a bien une chose que je voulais refaire absolument pour toi, c'est une séance de belly painting avec Rebecca. J'avais été conquise par ce principe et je trouve que cela constitue un très bon moment et souvenir.

Je l'ai donc recontacté, elle-même était très contente que je revienne vers elle. Notre séance s'est déroule ce vendredi 9 mars 2018, je suis à 32SA + 4 jours, j'entame donc le 8ème mois.

Pour le dessin, papa et moi voulions continuer le thème de notre famille de cygnes qui s'agrandit, en faisant apparaître cette fois ta grande sœurette.
Lorsque j'arrive chez Rebecca, le temps de coucher ta soeur (qui nous fera une longue sieste record), nous nous installons pour la séance. Elle me propose quelques idées de dessins et se lance pour les premiers traits de crayons.
Au fil des minutes, l'ensemble prend forme, les couleurs commencent à se distinguer sur mon ventre. Les pinceaux de Rebecca semblent te plaire car tu nous honores de jolies vagues passant d'un côté à l'autre du ventre. Après 2h30 de travail et de quelques pauses, Rebecca prend mon ventre en photo et me dévoile le résultat final. Je suis ravie. Les couleurs sont vives, les dessins parfaits, le thème est respecté. En un mot : MAGINIFIQUE.

Nous attendons l'arrivée de papa qui nous rejoint pour la séance photo dans le petit studio aménagé. Encore un bon moment malgré les petites phases caractérielles de ta sœur, pas très coopérative pour faire des clichés à trois. Mais sur ce coup, mamie Cathy a rectifié le tir en venant le soir même.
Nous repartons enchantés, je prends soin de ne pas frotter ni mouiller mon ventre. Sur conseil de papa, je tente de garder le belly toute la nuit : défi réussi, le dessin n'a pas bougé même si on voit que le dessin n'a plus la même brillance que la veille, tant pis je peux encore en profiter 24h.
Voilà bébé cygne, tu as donc eu droit, toi aussi, à ta séance et maman va pouvoir te préparer de belles photos à mettre dans ton livre de naissance.

Message déposé le 10.03.2018 à 14:46 - Commentaires (0)


Ventre différent
J'ai demandé à ton papa de me prendre en photo il y a quelques jours pour qu'on puisse comparer le ventre que j'ai pour toi et celui que j'avais pour ta sœur.
Nous en sommes arrivés à la conclusion que ce n'était pas du tout la même forme. D'un ventre rond comme un ballon en 2015, je passe cette fois à un ventre qui aurait tendance à aller vers le bas. Est-ce synonyme d'un bébé de sexe différent ? Peut-être mais je ne veux pas trop me fier à ce genre de propos. Ce qui est sûr, c'est que mon ventre est déjà aussi gros que je l'avais à la fin de ma première grossesse. Il paraît que c'est normal car l'utérus a déjà été préparé et occupe ainsi plus de place.
Message déposé le 10.03.2018 à 14:22 - Commentaires (0)


Douleurs abdominales
Cela fait plusieurs semaines qu'une douleur va et vient à certains moments de la journée. Au tout début, je pensais qu'elle était due à des repas trop copieux, un problème de digestion..
Mais elle est apparue lors de journées lambda, et même pendant mes heures de cours au collège. Je pensais aussi à une douleur costale mais je ne voyais comment l'expliquer.

J'en ai finalement parlé à la sage femme, qui pensait aussi à la digestion ou à la vésicule biliaire qui se situe à l'endroit désigné. Puis j'en ai parlé au médecin, qui confirme pour la vésicule, et me dit aussi qu'à cet endroit se trouve l'angle du colon.

Lorsque j'apprends que tu es retourné, je me dis aussi que tes pieds traînent peut-être dans le coin, accentuant ainsi cette gêne, que je sois couchée sur le côté gauche ou le droit. Il n'y a que sur le dos que la douleur s'estompe.
Enfin, en revoyant mon médecin ce mercredi 28 février pour prolonger mon arrêt, je lui pose la question d'éventuels calculs dans la vésicule. Il confirme cette possibilité et me dit que le seul moyen de vérifier, est d'aller voir lors de la prochaine échographie. ça tombe bien, rdv le 14 mars prochain. En attendant, je supporte aussi bien que je le peux ce petit désagrément.
Message déposé le 02.03.2018 à 16:25 - Commentaires (0)


Prénoms
Si tu es un garçon, le prénom que nous avions déjà choisi en 2015 pour l'arrivée de bébé 1 n'a pas changé.

Nous devons penser au cas où tu serais une fille.
Papa ne semblait pas trop préoccupé par la recherche d'un nouveau prénom féminin alors j'ai bousculé un peu les choses. J'ai passé de longues minutes à chercher des idées, des bases de prénoms sur internet, sur tous les sites qui en proposent. Je faisais des copier/coller dans un fichier de ceux qui retenaient mon attention afin de les proposer à ton papa. Lorsqu'il rentrait le soir, je lui suggérait la liste. L'avantage avec lui, c'est que c'est radical : oui ou non. Pas de demi-mesure... Je supprime donc les prénoms qui n'ont pas sa faveur : la liste diminue bien plus vite que je ne l'ai remplie. Finalement il retient un prénom et cherche une combinaison originale.
Après plusieurs essais sonores, visuels et graphiques, nous avons enfin réussi à trouver un prénom pour une éventuelle deuxième princesse. Je ne dévoilerai rien ici, même pas la première lettre. Quant au deuxième prénom, papa me laisse le choisir, mais je n'hésite pas longtemps : je privilégie l'idée qui me trottait en tête depuis longtemps.

Depuis je tout de même plus soulagée d'avoir un prénom pour les 2 cas possibles.
Patience chers lecteurs : révélation le jour J !
Message déposé le 02.03.2018 à 16:10 - Commentaires (0)


Chambre
Même au repos, les journées défilent vite.
Je me suis donc lancée raisonnablement dans le rangement de ta future chambre, l'ancienne de ta sœur, à côté de la nôtre à l'étage.
Sincèrement je n'y ferai pas de décoration ou d'aménagement particulier car nous déménagerons l'été prochain. Tu occuperas cette pièce au grand maximum 3 mois, et tu ne feras pas la différence sur tel ou tel élément décoratif.
J'ai donc déplacé le canapé pliant (ce qui me vaudra d'ailleurs une soufflante de la part de ton papa qui souligne que j'aurai dû l'attendre), fait un brin de ménage etc.
Et comme Eleanna est passé au grand lit, le lit à barreaux a retrouvé sa place et t'attend pour les premières nuits...
Petit à petit, je ferai le point sur les vêtements de naissance, le linge de lit pour préparer sereinement ton arrivée.
Message déposé le 13.02.2018 à 15:26 - Commentaires (0)


Sixième rdv médical
Jeudi 8 février 2018

Dernier rdv "officiel" du suivi avec Céline et l'hôpital prend le relais pour la fin.
Nous faisons le point sur mon état général. Les contractions sont un peu moins fréquentes, une bonne chose et les coups de fatigue variables selon le rythme de mes journées.
Céline passe à l'examen : ma tension reste bonne, la hauteur utérine a bien profité, et ton rythme cardiaque à toi est bon. D'ailleurs ta grande sœur écoute avec attention les battements et sourit quand on lui dit que c'est le cœur de bébé qui bat.
En revanche, après examen du col, Céline me dit qu'il est toujours fermé et long mais qu'il a un perdu de sa tonicité. Elle sent ta tête. Elle en vient à confirmer que tu es déjà retourné petit coquin ! C'est aussi une bonne chose mais je te demanderai de ne pas aller trop vite vers la sortie, hein petit ange ! Bon il n'y a pas encore d'alarme mais elle indique que c'est un premier signal pour dire "vas-y doucement". Si je n'avais pas été déjà arrêtée, elle me signait l'arrêt immédiatement.
Au moins comme ça je n'ai pas avoir de remords sur le fait d'être prolongée. Et puis avec les chutes de neige importantes survenues dans notre région, j'étais ravie de ne pas avoir à me déplacer et à te garder bien au chaud sous trois couches de vêtements.
Nous finissons par planifier mes séances de préparation : 2 petites piqûres de rappel sur la respiration et la poussée, puis 5 séances de piscine avec Céline les jeudis midi. De bons moments de détente pour nous deux en perspective !
Message déposé le 13.02.2018 à 15:20 - Commentaires (0)


Coocooning
Je dois bien l'avouer, c'est sympa d'être arrêtée pour la bonne cause.
Même si je me lève à 6h15 pour préparer et habiller ta grande soeur, papa l'emmène ensuite chez la nounou, j'arrive à me rendormir après un bon petit déjeuner, sur le canapé, exactement comme je le faisais pour Eleanna. J'arrive à m'assoupir jusqu'à 10h et ça fait nous fait du bien à tous les deux mon bébé.
Message déposé le 13.02.2018 à 15:08 - Commentaires (0)


Prolongation
La date butoir de mon arrêt de travail arrive et même si ma conscience pro me souffle "tu devrais peut-être reprendre", la raison et la fermeté de ton papa m'ont fait répondre que "non".
J'ai donc contacté mon médecin traitant qui n'a pas hésité à me prolonger pour un mois, soit jusqu'au 2 mars. Nous verrons ensuite pour le congé pathologique. Il en profite pour me donner un traitement afin de soigner cette toux sèche qui m'exaspère depuis fin décembre.
Message déposé le 13.02.2018 à 15:04 - Commentaires (0)


Page suivante >>Dernière page >>
 Livre d'Or

 Contact



Tous les messages
Jour J - Vendredi 27 avril 2018 (3)
Jour J - Vendredi 27 avril 2018 (2)
Jour J - Vendredi 27 avril 2018 (1)
Jeudi 26 avril 2018
Signe astrologique
Patience
Huitième rdv médical
Douleurs et peur
Préparation - rappel respiration
Préparation en piscine
Troisième échographie
Septième rendez-vous médical
Belly painting
Ventre différent
Douleurs abdominales
Prénoms
Chambre
Sixième rdv médical
Coocooning
Prolongation
Cinquième rdv médical
Contractions
Test Glucose
Deuxième échographie
Fêtes 2017
Quatrième rdv médical
Des coups confirmés !
Troisième rdv médical
Un peu de repos mais pas assez
Résultat trisomie 21
Deuxième rdv médical
Dépistage
Première échographie
Premier rdv médical
Les premières semaines
2 septembre 2017 - Confirmation
23 août 2017 - Confidence
Envie d'un deuxième enfant


Créez votre blog sur Blog-grossesse.com