Le Blog de La famille chats et Un 2ème bébé chat

J+473

Une aventure de dingue, on est fou, et on a tellement aimé qu'on s'y remet!




du 6/5/17


Mon quotidien
Grand frère à la maison
Nos non vacances
Le goûter d'anniversaire
12 mois . 1 an
. 1 .
Mariage et séparation
11 mois
Ses premiers pas
10 mois
9 mois
8 mois
Les pieds dans l'herbe
7 mois
Ca se déplace
3 semaines = 3 dents
6 mois
Fêtes de fin d'année
5 mois
Entre frères
J'te croquerais bien
4 mois
3 mois
2 mois
La vie, la mort
1 mois
Ses premiers jours
Séance photo naissance
- Frères -
Retour à la maison
Hospitalisation
8 mois de grossesse
Séance photos grossesse
Mon aîné, mon fils, ma révolution
7 mois de grossesse
Sophrologie durant la grossesse
6 mois de grossesse
Choisir ma maternité
5 mois de grossesse
Cours d'haptonomie
4 mois de grossesse
Y a du mouvement là dedans
3 mois de grossesse
2 mois de grossesse
La peur au ventre
Les déclarations de grossesse
Rendez vous sage femme
1 mois de grossesse
Prise de sang du 30/10/15
La puce à l'oreille
Le batônnet qui donne le sourire

Mes rendez-vous
Rendez-vous des 9 mois
Rendez-vous des 6 mois
Rendez-vous des 5 mois
Rendez-vous des 4 mois
Rendez-vous des 3 mois
Rendez-vous des 2 mois
Rendez-vous des 1 mois et ostéopathe
Rendez vous du 9ème mois
Rendez vous anesthésiste
Rendez vous du 8ème mois
Rendez vous du 7ème mois
Rendez vous du 6ème mois
Rendez vous (au pluriel) du 4ème mois

Les échographies
3ème écho officielle: 7ème mois
2ème écho officielle: écho morphologique et rendez vous du 5ème mois
1ère écho officielle 12SA

Le jour J
Ta naissance, mon accouchement (2/2)
Ta naissance, mon accouchement (1/2)
Notre bébé est né

Divers
Diversification
Et vous, le deuil?
Orpheline de toi
Bonjour!


Diversification
Le 6 décembre, Zacharie a avalé sa première cuillère et je peux dire que ce fut un succès. Sa première compote de pommes a été avalée avec beaucoup de plaisir. J'ai attendu 48h pour laisser son système digestif se faire à son nouveau boulot, et je lui ai reproposé de la pomme qu'il a avalé goulûment. Toujours en espaçant de 48h, j'ai ensuite introduit la purée de carottes qui a été trèèès appréciée également. Pour le moment, ce sont donc de vrais moments de plaisir que je dois abréger moi même sinon je crois qu'il en mangerait plusieurs kilos:D

Message déposé le 22.12.2016 à 23:15 - Commentaires (0)


5 mois
7 décembre: 5 mois

Encore des progrès, encore de la nouveauté! Vous me direz, normal c'est un humain qui grandit, mais moi je suis toujours autant fascinée par le développement des bébés, alors le miens, j'vous dis pas.

Niveau éveil, Zacharie veut jouer, avancer, attraper, machouiller et s'il pouvait il se lèverait. Il arrive souvent qu'il n'aime pas resté allongé, très rapidement ça le gonfle d'être posé là comme une crêpe, il adore qu'on le tienne assis, il peut ainsi examiner son environnement et être un peu plus dans l'interactivité. Il se retourne de plus en plus du dos au ventre et se déplace comme une aiguille autour de son axe, c'est assez marrant. Il mange ses pieds et a découvert qu'il avait quelque chose de rigolo à attraper dans la couche. Il tape également un peu partout avec sa main pour tester le bruit que ça fait.

Niveau sommeil, rien de vraiment changé, il dort toujours pas mal le jour et se réveille quelques fois par nuit mais se rendort rapidement. Les endormissements (hors nuità sont par contre souvent compliqués. Il est parfois excité, s'agite et rien n'arrive à le calmer facilement. Du coup il est retourné voir l'ostéopathe aux doigts magiques qui a débloqué des petites choses, notamment la vertèbre D3 et a constaté que, selon son crâne, une dent était en trait de pointer son nez. Je ne sais pas si c'est lié mais, depuis quelques jours, les endormissements sont bien moins compliqués. Par contre il bave beaucoup, se mordille la lèvre inférieure et a donc l'air de bien souffrir des gencives.

Nous avons commencé la diversification en cette fin de 5ème mois par une compote de pommes. Il a complètement adoré, il en boufferait des kilos. J'avais remarqué déjà depuis quelques temps qu'il lorgnait sur nous lorsque l'on mangeait, buvait ou mâchait, il avait donc sans doute hâte de faire connaissance avec de nouveaux gouts et textures.

Sinon, niveau santé, RAS, tout va bien, faut que ça continue hein mon bichon!

Message déposé le 15.12.2016 à 18:40 - Commentaires (2)


Entre frères
Comment ça se passe entre les deux enfants ?

De l’ainé au cadet
Mon grand était un bébé très intense, aux demandes urgentes et nombreuses. Il a toujours été très collé à nous et j’ai donc énormément appréhendé l’annonce de ma grossesse et l’arrivée du petit frère. J’étais persuadée que mon ainé le vivrait mal. Et pourtant, pas du tout. Encore une fois, il nous a épaté comme il sait si bien le faire. Dès la naissance de Zacharie, il a montré une tendresse et une attention incroyable. C’est SON petit frère et il en est fan. « C’est que mon petit frère, c’est pas votre petit frère, donc je m’occupe de lui ». Dès qu’il le voit, il vient le bisouiller et le caliner. Il adore le faire rire et veut être toujours près de lui.

Du cadet à l’ainé
Zacharie a très rapidement repéré la tornade de la maison, son grand frère. Maintenant, il le cherche du regard et adore l’observer et se marre ! C’est simple, même s’il y a des tas de choses à regarder autour de lui, Zacharie préfèrera toujours observer son frangin!

Leur relation n’en est qu’au début, elle évoluera sans aucun doute ! Je leur souhaite de rester le plus proches possibles. Les relations fraternelles ne sont pas toujours faciles, j’espère juste que nous leur donnerons suffisamment d’amour et de bien être pour qu’ils soudent une relation forte. Je pense à mon petit frère avec qui j’ai également 4 ans d’écart et avec qui je suis vraiment proche malgré la pudeur que l’on nous a appris à avoir.

Mes deux fils se ressemblent énormément physiquement, on me fait la remarque souvent. En fait, je crois que cela vient principalement de leur regard. Eux et moi avons les mêmes yeux, le même grand regard. Eux, moi et mon père. Je vois en eux la même intensité que je voyais dans les yeux de leur papi.


Message déposé le 02.12.2016 à 21:47 - Commentaires (0)


Rendez-vous des 4 mois
Nous sommes retournés voir madame le docteur mardi 22 novembre pour le rendez-vous des 4 mois. Il pleuvait des seaux d’eau sans répit. La galère quand on est seule et qu’il faut transporter un cosy avec un bébé sur 50 mètres, ça devait être marrant à regarder !…

Elle nous accueille immédiatement. Je lui dis que j’ai l’impression que Zacharie est enrhumé et que je ne sais pas si cela peut empêcher les vaccins. Elle m’explique que oui, même un rhume. Finalement l’auscultation montrera que tout va bien. Quand elle essaiera de le faire s’assoir en tirant sur ses mains, il se mettra carrément debout. Sa tonicité l’étonnera encore une fois !

Les mensurations montreront que mon bonhomme a pris 13cm depuis la naissance et a doublé son poids de naissance.

Je mets Zacharie au sein, le premier vaccin passe inaperçu mais le deuxième le fera pleurer, tout comme lors des premières injections. Il se calmera rapidement avec des câlinoux et une tétée réconfortante.
Au retour de la maison, je lui administre un doliprane de prévention, puisqu’aux premières injections il avait développé de la fièvre durant 48h. Et, effectivement, plus tard en fin de soirée la fièvre sera présente, mais les dolipranes minimiseront ce mauvais passage post-vaccins.
Message déposé le 28.11.2016 à 16:04 - Commentaires (1)


Et vous, le deuil?
J'avais envie de témoignages. Si vous aussi vous avez perdu votre père ou mère ou frère ou conjoint ou proche, racontez moi. Comment étaient vos relations avant? Comment avez vous vécu et vivez vous encore le deuil? Racontez moi, j'aimerais savoir.
Message déposé le 21.11.2016 à 10:43 - Commentaires (3)


J'te croquerais bien
Comme avec mon ainé je fixe quelques moments parfois avec la webcam. Mon homme n'étant pas un adepte des photos, je gère autrement!

Je te boufferais d'amour mon bébé <3

Message déposé le 17.11.2016 à 16:30 - Commentaires (4)


4 mois
Le 7 novembre, déjà 4 mois.

L'éveil se poursuit. Zacharie nous montre ses envies de communiquer et accroche notre regard de façon si intense que ça donne l'impression qu'il nous lance un harpon avec ses yeux en plein dans les nôtres. Il est, dans ces moments, tout à notre écoute, j'adore... Il se marre, est chatouilleux et adore qu'on le bisouille. Il attrape de mieux en mieux les objets qu'il tient de plus en plus longtemps dans les mains. Il commence à gratter les surfaces aux textures qui l’intéresse. Lorsqu'il est sur le ventre, il aimerait ramper jusqu'au joujou convoité mais il ne fait que du sur place avec son bidon rond qui reste collé au sol comme le ferait une pauvre baleine échouée. Une fois, après l'avoir laissé sur le ventre, je l'ai retrouvé sur le dos! Il se marre toujours autant et s’exerce aux éclats de rire.

Concernant le sommeil, pas de changement particulier. Pendant quelques jours il a eu des difficultés à enchainer les cycles de sommeil et paraissait gêné par quelque chose, nous envisagions donc de retourner voir l'ostéo, mais finalement cela s'est arrangé.

L'allaitement se poursuit, sans grand changement non plus. Ce sont toujours des moments que l'on adore lui et moi.

Un mois de progression tranquille. Notre tout petit bébé devient déjà un plus grand bébé. Dur dur de ranger régulièrement les vêtements que nous n'utiliserons plus jamais. Des pages se tournent, petit à petit, de façon bien trop rapide évidemment.


Message déposé le 14.11.2016 à 10:21 - Commentaires (2)


Rendez-vous des 3 mois
18 octobre, après avoir déposé mon ainé à l'école en début d'après midi, nous sommes retournés voir le médecin moi et Zacharie, pour la visite des 3 mois. Pas de vaccin cette fois-ci donc rendez vous plutôt cool.

Je pose Zacharie, tout endormi, sur le grand matelas de consultation et je le déshabille. Madame le docteur l’ausculte de haut en bas, et tout va très bien, rien à signaler!
Il a pris 2cm et 400g de plus en 2 semaines.

Que dire, sinon, à part qu'elle s'est énormément extasiée devant sa tonicité, la force dans ses jambes et sa tête qu'il tient très haut sans problème.
Voilàààà, le prochain rendez vous nous attend le 22 novembre!
Message déposé le 27.10.2016 à 17:37 - Commentaires (0)


3 mois
Le 7 octobre notre 2ème merveille a eu 3 mois.
Encore du retard pour venir poster, mais mon ordinateur étant HS et non réparable, je n'ai pas beaucoup internet. Je vais d'ailleurs dépenser un joli pactole pour pouvoir récupérer les données du disque dur. J'avais commencé un transfert des photos/vidéos sur un autre DD, mais je n'avais pas continué. Un conseil: faites des sauvegardes trèèès régulièrement!

Zacharie nous fait des débuts d’éclats de rire, qu’est-ce que j’adore ça… ! Dès qu’il voit son reflet dans un miroir il se marre ! Il observe maintenant énormément son grand frère qui s'agite et joue autour de lui. Un grand frère d'ailleurs toujours aussi fan de son petit frère, il le bisouille, le câline, le protège, j'adore leur duo. Zacharie est très curieux et très demandeur d’interactions avec les autres et les objets. Il tend maintenant très bien les mains vers les objets qu’il souhaite attraper, et arrive même à les prendre. Il se tourne sur les côtés lorsqu’il est sur le dos. Il fait également très bien le singe, en attrapant ses pieds. Jusqu'à 2 mois et demi, il s'endormait systématiquement dans l'écharpe de portage, mais depuis, il n'y dort plus et profite à fond du panorama, il à l'air d'adorer. Et puis le voilà arrivé dans la période « prrrrrrffff » avec effusion de bave et de bulles. En parlant de bave, il en produit énormément, et mordille tout ce qu’il peut, les dents l’embêtent déjà.
Nous n’avions pas tenté de lui proposer la sucette jusqu’à peu, mais il la refuse catégoriquement. Mais, déjà très malin, il prend déjà son pouce ! Je suis étonnée, je ne savais pas qu’un bébé pouvait aussi tôt savoir prendre ses doigts et les manipuler correctement pour n’attraper que son pouce et le maintenir en bouche. Du coup il s’endort assez facilement.

L’allaitement se poursuit sans problème. Zacharie espace un peu les tétées durant la journée, et on continue donc les grosses tétées repas entrecoupées de quelques tétées câlins.

Il dort toujours autant la journée, et se réveille deux ou trois fois durant la nuit mais se rendort rapidement. Il commence en général sa nuit aux alentours de 22h et pourrait dormir encore (jusqu’à 10h, et peut être plus) si je ne le réveillais pas pour aller déposer son grand frère à l’école.

Il est enrhumé depuis quelques jours, ça traîne sans réussir à se résorber. Il faut dire que les trajets, même courts en plein froid pour certains matins, pour l’école ne sont pas là pour arranger les choses. Je lui fais donc des nettoyages à l’eau phy de temps en temps.
De mon côté, il ne me reste que 3kg à perdre pour retrouver mon poids d'avant.

Bien sûr, ce mois a été marqué par le décès de son papy. Papy Francisco nous a quitté, j’ai toujours beaucoup de mal à y croire, le manque, la peine, les regrets, la colère, tout ça me fait mal. J’aimerais le revoir… tellement. Du coup, avec les longs trajets à la clinique, les préparatifs de la cérémonie, Zacharie a vu beaucoup de monde et beaucoup de bras. J’ai tiré mon lait pour pouvoir m’occuper des événements. Il a donc pris ses premiers biberons, parfois avec un peu de difficultés, mais toujours avec un dénouement convenable !



Message déposé le 23.10.2016 à 14:47 - Commentaires (3)


Rendez-vous des 2 mois
Zacharie a vu le médecin pour son 2ème mois, le 30 septembre. Autant dire que nous avions du retard puisqu’il avait 2 mois trois quart. Mon esprit était ailleurs, près de mon père, ce qui explique évidemment ce retard. Je suis également en retard pour venir rédiger cet article, mais je n’ai plus d’ordinateur. Il est maintenant chez le docteur pour voir s’il est réparable, ou si les données (précieuses) qui s’y trouvent peuvent être récupérées. Bref, je suis la reine du retard, mais j’assume :p

Petit tour des mensurations, qui montrera que Zacharie a pris 11cm depuis sa naissance et plus de 2 kilos et demi. La tonicité des jambes et de la tête surprendra le médecin. Un tour également des oreilles, bouche, ganglions, ne montrera rien de négatif. Par contre, elle sera très surprise par les conduits auditifs supers larges de mon fils qui lui permettront de voir « super bien » les tympans. Bon, ok, mon fils est original, il a les conduits auditifs larges, héhé…

Arrivent les deux premiers vaccins. J’ai réussi à trouver le vaccin pentavalent (sans l’hépatite B), mais il va falloir le trouver à nouveau pour les rappels, pas facile puisque les industries pharmaceutiques ne le font quasiment plus. Je mets donc Zacharie au sein. La première piqûre passe presque inaperçue, mais la deuxième le fera pleurer. Ses larmouilles seront vite séchées par la tétée de réconfort !
Message déposé le 04.10.2016 à 22:37 - Commentaires (1)


Orpheline de toi
On y est. Vendredi 16 septembre à 21h50. Voilà, mon papa n’est plus là. Le chagrin est lourd à supporter. Mon père n’est plus là, il n’est plus là, c’est fini. Je n’arrive pas à intégrer l’information. Plus jamais je ne le verrai, plus jamais il ne rigolera, plus jamais je ne l’entendrai dire « c’est comme ça, c’est la vie ». Il me manque, ce père si dur, si fort, si plein de détermination, si plein de bonnes volontés, si généreux, si altruiste, si drôle, si dur avec moi mais si présent, si plein d’amour, il m’a tant donné, il a tant donné aux autres. Papa, tu me manques d’une façon si douloureuse. Je n’ai plus de papa, où es tu ?
Message déposé le 19.09.2016 à 11:02 - Commentaires (8)


2 mois
En ce 7 septembre, c’est à la fois les 2 mois de Zacharie et les 4 ans de son grand frère!

Mon petit bonhomme cherche de plus en plus à communiquer et à échanger. Il nous fixe du regard et nous répond par des gazouillis et de grands sourires à croquer, on a des petites conversations, j'adore!

Nous faisons encore, chaque jour quelques petits mouvements d’haptonomie : on lui bascule le bassin pour lui montrer qu’il peut, de lui-même, se tourner sur le côté ; on le met sur le ventre en appuyant sur son bassin pour l’aider à soulever sa tête et ses épaules ; on le maintient toujours sous ses fesses, sa « base », pour qu’il se sente assuré et actif. On passe également de longs moments dans son coin éveil, il adore regarder les images à fort contrastes, le miroir, écouter les grelots des hochets et, regarde maintenant énormément son grand frère s’amuser autour de lui.

Les coliques sont derrière nous (merci monsieur l’ostéo ), il a eu pas mal de régurgitations il y a 3 semaines, mais il n’en a déjà plus non plus, ça aussi c'est quasiment de l'histoire ancienne.

Zacharie dort beaucoup, de jour comme de nuit, entre petites et longues siestes. Les nuits n’ont pas changé, environ deux tétées par nuit avec des rendormissements rapides. L’allaitement est toujours une affaire qui roule, ce sont des moments de tendresse que j’adore, il me fixe beaucoup et je savoure son regard…

De mon côté, il me reste 5kg à perdre pour revenir à mon poids initial. Le moral est plus compliqué, avec le ventre noué constamment. Mon père est costaud comme m’a dit son médecin. Il va un peu mieux mais ne guérira pas. Pour moi, il m’est impossible de vivre constamment dans le désespoir et dans l’acceptation de la mort, mon cerveau disjoncterait, alors, malgré moi, je garde un genre de petit espoir dans un coin de ma tête, juste de quoi ne pas m’effondrer.



Message déposé le 07.09.2016 à 16:46 - Commentaires (3)


Rendez-vous des 1 mois et ostéopathe
J’ai du retard mais les circonstances familiales font que le temps mental me manque. Mais tout de même, le 6 aout, Zacharie a été emmené pour son premier rendez vous mensuel. Notre médecin habituel était débordé, nous nous sommes donc rendu, tous les 4, dans la commune d’à côté. Mon homme devait s’y rendre également pour ses hernies cervicales, alors hop, toute la famille y est allée.

Mesure et poids, nickel, 1kg de pris depuis la naissance et 4cm de plus. Le doc l’a examiné de tous les côtés et tout va bien. Elle nous a prescrit les vaccins pour le mois prochain, j’ai demandé une ordonnance pour le pentavalent (si par chance je trouve une pharmacie qui arrive encore à s’en procurer !) et pour l’hexavalent (avec l’hépatite B en plus donc).

En parallèle, nous avons emmené Zacharie chez l’ostéo, passage presque obligé pour un nouveau né. Premier rendez vous fin juillet (le 28 ou 29, je ne sais plus). Le monsieur nous a beaucoup plu, et a été vraiment chou avec notre bout de chou. Il a débloqué des choses au niveau du bassin et du crâne et a commencé un travail entre les omoplates. Un deuxième rendez vous le 16 aout et l’ostéo a terminé son boulot sur notre bonhomme. Il nous a expliqué que cela pourrait aider aux douleurs de digestion et régurgitations, mais que si ça persistait, un médecin et un traitement seront peut être nécessaires. Les effets bénéfiques des séances se feront sentir peut être petit à petit, il nous fallait donc patienter.
Je peux dire, maintenant, au moment où j’écris que les effets sont extras ! Enfin, en tout cas, nous pouvons dire maintenant que les bobos du ventre sont derrière nous, la gène ne persiste que lorsque Zacharie a des selles à dégager dans l’instant, et c’est tout !



Message déposé le 01.09.2016 à 12:17 - Commentaires (0)


La vie, la mort
Quand l'un nait, l'autre se meurt.
Comment accepter ce genre de nouvelle. Comment peut on accepter que sa vie se termine, est ce que ça s'accepte comme on accepte qu'il n'y a plus de chocolat dans le placard alors qu'on en avait tellement envie, de façon si banale.

Mon père se meurt, l'écrire me bouleverse. C'est si injuste.
Il est allongé, si fatigué, le regarder est un supplice, il méritait tant de papillons et de jolis arc en ciel. Au lieu de ça, sa chair le dévore, ça ne devrait pas exister. On devrait partir en s'endormant paisiblement. Oui, la mort fait partie de la vie, mais celle ci devrait toujours se terminer paisiblement, dans un endormissement sans douleur ni maux, tout doucement.

Mes enfants, si vivants, les voilà là, à devoir se confronter à cette mort qui devrait être pourtant si loin d'eux. J'ai mal à mon coeur de fille, et mal à mon coeur de maman.
Message déposé le 26.08.2016 à 18:08 - Commentaires (4)


1 mois
Voilà, des tas de trucs qui filent et qui me rendent déjà nostalgique de mon poupon nouveau né. Le voilà déjà qui a franchi les 1 mois le 7 aout.

Il est passé des sourires aux anges aux sourires éveillés. Il me regarde et son sourire me défonce le cœur. Les gazouillis ont fait leur apparition, on entend parfois sa jolie voix qui me fait fondre aussi.

Depuis sa naissance et sa vie dans mon ventre, il a toujours poussé fort sur ses jambes (mon estomac s’en souvient), c’est assez dingue comme il envoie du lourd avec ses quadriceps héhé, il m’épate.

Il est toujours un peu couleur «abricot », je ne sais pas si ce sont des restes de son début de jaunisse, ou simplement qu’il sera plus mate que son frère.

Les coliques sont apparues progressivement et ont été assez douloureuses pour lui, on le voit se tortiller, forcer, devenir tout rouge, etc. On arrive à peu près à le soulager.

Il lève déjà bien la tête et la tient droite de longs moments. Nous sommes allés voir l’ostéopathe deux fois, il a pu lui remettre en place pas mal de petites choses (crâne, vertèbres entre les omoplates, bassin). Ca n’aura pas été tout de suite efficace sur ses douleurs au ventre mais il y a tout de même du mieux progressivement.

Côté sommeil, il fait pas mal de siestes en journées, des courtes, des longues et, la nuit il prend deux fois le sein et se rendort juste après. L’allaitement se passe très bien, on fait ça à la demande et c’est nickel.

De mon côté, j’ai retrouvé une certaine énergie et mobilité corporelle, ça fait du bien ! Je suis totalement « remise » de l’accouchement, et niveau poids, à l’accouchement j’en étais à +16kg et à 1 mois j’ai déjà perdu 9kg (10kg au moment où j’écris l’article), reste donc 7 kg à perdre.

Zacharie est un bébé plutôt calme, nous n’avons d’ailleurs pas pensé à utiliser la sucette jusque là, rien ne dit que ça va durer, nous verrons ! C’est dingue comme sa présence, qui paraissait si abstraite avant la naissance, est devenue si essentielle, évidente, naturelle et pleine.


Message déposé le 23.08.2016 à 16:52 - Commentaires (4)


Ses premiers jours
La nuit qui a terminé sa naissance, Zacharie a dormi non stop, il était tellement nase. La sage femme de nuit, Claire, était la même qui s’est occupée de moi à la fin de mon hospitalisation, « comme on se retrouve ! Finalement nous revoilà cette fois-ci au service des suites de couches ! ».

7 juillet (Jour 1) : Durant sa première journée, notre bonhomme a encore énormément dormi. Ma gynéco passe me voir, elle qui m’avait fait admettre pour la cholestase (et qui m’avait fait l’examen du col qui, j’en suis certaine, à tout déclenché). En début d’après midi, on me le prend pour un prélèvement sanguin pour vérifier si une infection se présente suite au liquide teinté qu’il a peut être avalé à la naissance. Puis, juste après, la grande rencontre a lieu, son grand frère et sa mamie arrivent. Mon ainé lui avait ramené quelques peluches et surtout pleins de bisous et de tendresse ! Mon homme nous rejoint. L’allaitement se poursuit sans encombre. Pour être ensuite transféré au centre périnatal, il a fallut attendre les premiers résultats d’analyse sanguine (CRP) pour savoir si une infection était possible ou non. Le pédiatre nous reçoit pour le premier examen. Il le mesure et l’examine, « vous avez dû sacrément sentir ses coups de pieds ! » « oooh oui ! ». Fin d’après midi, enfin, on nous donne le feu vert pour le transfert, il faut remballer nos affaires, les ambulanciers arrivent dans peu de temps. Nous voilà, moi et mon bébé, dans l’ambulance, mon homme et mon ainé qui nous suivent en voiture. On nous dépose ensuite devant notre chambre, la n°8. Il faut assez vite dire au revoir à mon homme et mon grand et on se retrouve en tête à tête avec mon petit bout de chou. La nuit suivante fut peu reposante, Zacharie réclamant le sein, non stop. Nous avons donc dormi (ou plutôt somnolé pour ma part) l’un contre l’autre. Cela aura permit de stimuler la lactation.

Jour 2 : Le lendemain, bébé a été bien plus calme que durant la nuit, mais tout de même encore très demandeur du sein, évidemment pour provoquer la montée de lait, donc mises au sein à la demande, entrecoupées des visites de la sage femme, de la puéricultrice et de mes proches. Ce matin là, Zacharie a eu son premier bain, il a adoré immédiatement l’eau ! Ce jour là le résultat du prélèvement gastrique fait à sa naissance montre la présence d’E.coli. Les tests de bilirubine montrent que le taux augmente, mais, pour le moment il reste en dessous du seuil nécessitant une photothérapie. La nuit suivante fut plus gérable, malgré la chaleur, notre chambre est bien orientée et nous avons plutôt bien dormi l’un près de l’autre.

Jour 3 : une autre prise de sang est faite à mon bonhomme, très tôt le matin pour vérifier l’évolution du CRP (témoin d’infection). Ma prise de sang post accouchement montrera que la cholestase de fin de grossesse est en train de disparaitre, tous les taux trop élevés ont fortement baissé. La montée de lait se fait ce jour là, l’allaitement se déroule bien. Le taux de bilirubine de Zacharie est stable mais on me conseille de l’installer près de la fenêtre pour aider à l’élimination du pigment.

Jour 4 et 5 : les journées se passent bien, j’attends chaque fois avec impatience la venue de mon homme et de mon ainé dans l’après midi, ça met une sacré animation dans la chambre ! La chaleur est un peu pénible, ça permet au moins de faire des économes de lessive en laissant bébé en couche! On me prend Zacharie pour le test de l’audition, on me le reprendra le lendemain pour faire l’autre oreille puisqu’il se sera réveillé avant de pouvoir la tester, sachant que le test nécessite un silence total ! Les tests de bilirubine montrent toujours un taux limite mais rien n'est nécessaire. L’après midi du jour 5, j’assiste, avec d’autres mamans, aux recommandations de la puéricultrice, ça ne m’aura pas été vraiment utile mais j’ai pu passer un moment sympa entre mamans.

Jour 6 : voilà ! Je donne le dernier bain du séjour à mon bonhomme, puis je remballe toutes nos affaires. Mes deux hommes arrivent et la pédiatre nous reçoit pour la visite de sortie. Tout va bien, on peut rentrer à la maison. On nous donne un paquet de paperasse, avec des ordonnances pour moi et mon bébé. On l’installe dans son cosy et nous voilà réunis, enfin, notre famille est formée. Nous rentrons à quatre !


Message déposé le 19.08.2016 à 10:57 - Commentaires (1)


Séance photo naissance
Naissance de notre merveille oblige, nous sommes retournés au studio de notre photographe. Encore une fois il nous a donné de magnifiques souvenirs et je poste ici un petit extrait.

Heberger image

Heberger image

Heberger image

Heberger image

Heberger image

Heberger image

Heberger image

Heberger image

Heberger image
Message déposé le 10.08.2016 à 15:30 - Commentaires (1)


- Frères -
Après l’accouchement, vers 4h, nous sommes montés dans une chambre double pour moi et mon homme, et nous avons fini la nuit à trois.

L’après midi qui a suivi, mon ainé est arrivé avec ma mère, et autant dire que j'avais évidemment hâte de le revoir! Il a été fidèle à lui-même et à la tendresse qu’il manifestait déjà pour mon ventre rond. C’était beau à voir, mais, surtout c’était naturel et évident. Ils sont frères. Deux frères. J’adore cette image.

Message déposé le 04.08.2016 à 18:52 - Commentaires (3)


Ta naissance, mon accouchement (2/2)
Minuit bien passé, les contractions passent au stade supérieur, ça y est elles sont dans les reins, elles commencent à me faire hurler. Examen du col : ouvert à 5 seulement ! Il est temps de me mettre la péridurale. L’anesthésiste arrive et rapidement je suis soulagée. La sage femme s’occupe ensuite de la poche des eaux et la perce, ainsi le travail sera accéléré. A chaque contraction je regarde si bébé faiblit, mais il tient bon. Mais, quelques instants plus tard, on constate que le cœur du bébé bat légèrement plus lentement durant les contractions, il se fatigue un peu. J’alterne position sur le côté, puis position « gynéco » pour aider bébé à descendre. Ca fonctionne plutôt bien, le cœur du bébé ne ralentit plus. J’arrive rapidement à un col ouvert à 9. La sage femme constate que le liquide paraît un peu teinté, du méconium s’y trouve sans doute, dû au petit coup de fatigue de bébé. Elle pense également qu’il a la tête tournée vers le haut et que les poussées seront donc peut être plus difficiles. On en profite pour lui expliquer notre souhait d’accoucher sur le côté : moi sur le côté gauche, jambe gauche allongée et jambe droite sur l’épaule de mon homme. Nous lui expliquons que c’est une position que nous avons travaillé avec notre sage femme d’haptonomie, cela est plus confortable pour moi et ça fait complètement participer le papa. Elle est un peu sceptique mais est d’accord pour qu’on essaie mais nous explique que, tout de même, il va falloir être très efficace parce que bébé se fatigue.

Il est 2h du matin, il va être temps de pousser ! La puéricultrice vient se présenter, et nous lui expliquons que j’aimerais avoir mon bébé sur moi en peau à peau le plus tôt possible, sans soins ni nettoyage (si tout va bien niveau santé), elle m’explique qu’ils ont besoin de vérifier tout de même si bébé va bien, mais qu’ensuite je l’aurai en peau à peau autant que je veux. Une puéricultrice stagiaire vient nous demander si nous sommes d’accord pour qu’elle assiste à l’accouchement, et bien sûr madame, pas de soucis !

Le gynéco de garde arrive, il est jeune et paraît plutôt sympathique. On lui dit également notre souhait d’accoucher sur le côté, et sa réponse va nous surprendre : « ah, euh, je vous préviens, je sais pas faire ça, il va falloir assurer toute seule ». Merci pour la pression mise par l’équipe ! On lui confirme que nous voulons quand même essayer. Il regarde mon col, puis confirme que bébé regarde vers le haut. Il va effectuer une petite rotation sur le bébé et celui-ci va alors se mettre dans le bon sens. Il nous explique que le liquide est bien teinté, qu’il ne faudra pas trop stimuler le bébé à sa sortie pour diminuer les risques qu’il avale du liquide, puis ils devront le prendre pour faire des prélèvements et vérifier qu’il va bien.

Alors, c’est parti, on se positionne. Première poussée et je sens immédiatement la tête de bébé qui sort en partie. Deux autres poussées plus tard et on me dit d’arrêter pour la sortie des épaules. Une dernière poussée et on me propose de me remettre sur le dos pour accueillir mon bébé. On me le pose, il est dos à moi, je ne vois que son dos et ses cheveux. Je pose mes mains sur lui, il est chaud, mouillé et déjà si propre. On ne le bouge pas trop. Je suis scotchée, je découvre mon bébé, enfin ! Mais on me le prend pour les soins. Mon homme le suit. Pendant ce temps le gynéco s’occupe de moi et de la sortie du placenta. Je crois que l’accouchement sur le côté l’a surpris, il paraît intéressé puisqu’il me demande, innocemment, où et avec qui nous avons travaillé cette position.
La sage femme passe me voir et me demande quel prénom est choisi pour le bébé: Zacharie !

Mon homme revient avec notre bonhomme dans ses bras emmitouflé dans un linge bleu et chaud. Il me le pose, j’avais tellement hâte de le voir ! Il est tout simplement magnifique. Je le sors de son linge et le met contre moi au chaud. Nous revoilà alors, il n’y avait que la paroi de mon ventre qui nous séparait et tout a pourtant tant changé !


Message déposé le 02.08.2016 à 16:31 - Commentaires (3)


Ta naissance, mon accouchement (1/2)
Le trajet jusqu’à la maternité est difficile. Les contractions sont très rapprochées et très douloureuses et nous avons 40 minutes de trajet ! (saletés de dos d’ânes et de virages). Arrivés vers 20h15, on nous installe en salle de pré-travail.

La sage femme de nuit qui s’occupera de nous vient se présenter (enfin, elle ne nous dira même pas son prénom, je saurai plus tard qu’elle s’appelle Isabelle) et immédiatement sort le matériel pour une pose de monitoring/cathéter/oxymètre/tension, etc. Alors, immédiatement on explique qu’on va être chiants : on a un projet de naissance et il faudrait que les sages femmes/puéricultrices/gynéco de garde le lisent. Mon homme lui explique que, durant le travail j’aimerais être libre le plus possible et avoir le moins de choses attachées à moi. On sent l’agacement de la dame… Elle nous répond que si on ne souhaite aucune attache pour accoucher, il faut le faire chez soi. C’est assez comique, étant donné que ça n’est pas autorisé ma bonne dame et que ce n’est pas ce qu’on a demandé. Finalement, elle reprend un peu plus de sérénité, elle ne me laissera le monitoring qu’une demi-heure, puis elle m’enlèvera tout. Examen du col : ouvert à 3. Pfffiou, avec toutes ces contractions depuis près de 48h, je m’attendais à plus. Elle nous laisse seuls et, et comme tout ira bien, elle ne reviendra qu’au bout d’une heure.

Il commence à être tard et mon homme a faim ! Bizarrement je n’ai pas faim pour ma part. Il commande une pizza et on gère ensemble les contractions en s’aidant des cours d’haptonomie. Je tente le ballon mais ça ne me soulage pas, ce n’est pas encore assez léger pour mon corps, je vais donc gérer la plupart des contractions debout, mon homme me soulageant chaque fois le dos avec sa main (il aura été d’une aide vraiment précieuse durant chaque contraction, sans lui elles me paraissaient bien plus douloureuses !).

La sage femme revient, l’examen du col montre qu’il est ouvert à 4, que bébé est encore haut et que la poche des eaux est tendue et prête à se rompre à n’importe quelle contraction. Le temps passe vite. Il est plus de 22h quand on nous passe en salle de naissance : salle n°1 « Gerland » (pas très poétique comme nom). Mon homme mange sa pizza et on m’installe cette fois un monitoring en continue. Cela ne m’empêchera pas de continuer à me lever. Les contractions restent un peu irrégulières mais commencent à être plus rapprochées, ne me laissant plus beaucoup de repos entre chacune d’elle. J’ai sommeil ! J’ai envie de dormir, je suis épuisée. Il est minuit passé, nous sommes le 7 juillet.


Message déposé le 01.08.2016 à 13:15 - Commentaires (0)


<< Page précédente        Page suivante >>Dernière page >>
 Livre d'Or

 Contact



Tous les messages
Grand frère à la maison
Nos non vacances
Le goûter d'anniversaire
12 mois . 1 an
. 1 .
Mariage et séparation
11 mois
Ses premiers pas
10 mois
Rendez-vous des 9 mois
9 mois
8 mois
Les pieds dans l'herbe
7 mois
Ca se déplace
3 semaines = 3 dents
Rendez-vous des 6 mois
6 mois
Fêtes de fin d'année
Rendez-vous des 5 mois
Diversification
5 mois
Entre frères
Rendez-vous des 4 mois
Et vous, le deuil?
J'te croquerais bien
4 mois
Rendez-vous des 3 mois
3 mois
Rendez-vous des 2 mois
Orpheline de toi
2 mois
Rendez-vous des 1 mois et ostéopathe
La vie, la mort
1 mois
Ses premiers jours
Séance photo naissance
- Frères -
Ta naissance, mon accouchement (2/2)
Ta naissance, mon accouchement (1/2)
Retour à la maison
Hospitalisation
Notre bébé est né
Rendez vous du 9ème mois
8 mois de grossesse
Séance photos grossesse
Rendez vous anesthésiste
Rendez vous du 8ème mois
Mon aîné, mon fils, ma révolution
7 mois de grossesse
3ème écho officielle: 7ème mois
Rendez vous du 7ème mois
Sophrologie durant la grossesse
Rendez vous du 6ème mois
6 mois de grossesse
Choisir ma maternité
5 mois de grossesse
2ème écho officielle: écho morphologique et rendez vous du 5ème mois
Cours d'haptonomie
4 mois de grossesse
Y a du mouvement là dedans
Rendez vous (au pluriel) du 4ème mois
3 mois de grossesse
1ère écho officielle 12SA
2 mois de grossesse
La peur au ventre
Les déclarations de grossesse
Rendez vous sage femme
1 mois de grossesse
Prise de sang du 30/10/15
La puce à l'oreille
Le batônnet qui donne le sourire
Bonjour!


Créez votre blog sur Blog-grossesse.com